Vers le baccalauréat STi2D

Vers le baccalauréat STi2D

Par PASCAL EUGE, publié le mercredi 14 novembre 2018 16:16 - Mis à jour le mardi 14 juillet 2020 19:06
Logo_STI2D.JPG

Présentation de la formation STI2D

La série STI2D est une formation qui permet à l'élève d'acquérir des compétences technologiques transversales à tous les domaines industriels. L’éducation technologique doit permettre de doter chaque élève d’une culture faisant de lui un acteur éclairé et responsable de l’usage des technologies et des enjeux associés. 


Les technologies se caractérisent aujourd’hui par une intégration de plus en plus poussée du design, de la mécanique, de l’énergétique, de l’électronique, de l’informatique et de l’automatique. Et ce dans dans un environnement de plus en plus numérique avec notamment l'apparition des objets connectés. Le socle des enseignements technologiques est basé sur trois dimensions :

  • Une dimension scientifique et technique qui permet d’analyser, expérimenter et simuler à partir d’une modélisation fournie des produits existants pour comprendre leur fonctionnement
  • Une dimension socioculturelle qui permet de replacer et d’interroger des produits dans leur environnement d’usage
  • Une dimension d’ingénierie-design pour imaginer, créer, concevoir et réaliser les produits de demain

 

Cette formation permet aux élèves d'appréhender les nouvelles technologies de la conception de produits à la réalisation de prototypes. Elle s'appuie pour cela sur des bases scientifiques (Sciences- Physiques et Mathématiques), technologiques (EE, SIN, AC et ITEC), mais aussi culturelles afin de mieux comprendre les enjeux de notre société vis-à-vis des contraintes économiques, sociétales et écologiques. 

 

L'enseignement dispensé est essentiellement basé sur la mise en activité de l'élève, par la réalisation de prototypes et de projets en groupe, la modélisation numérique, la simulation et la programmation de modules permettant de répondre aux problématiques posées.

À partir de produits réels et contemporains, les modalités d’enseignement privilégient les démarches actives : activités pratiques d’expérimentation, de simulation et d’analyse de produits réels et actuels, ainsi que le projet. Ce dernier, qui permet de favoriser la collaboration entre élèves, leur faire vivre, lors des deux années, tout ou partie d’une démarche de réalisation d’un prototype ou d’une maquette Mécatronique (mécanique et numérique) dans le cadre d'une pédagogie de projet.

 

Réforme 2019 : Quels sont les changements ?

La structure de formation de la voie technologique est équivalente à celle de la voie générale, avec :

  • Un enseignement commun de 14H hebdomadaire en classe de Première, et de 13H en classe de Terminale :

  • 3 enseignements de spécialités en classe de Première, et 2 en classe de Terminale :


Le principal changement introduit par la réforme concerne le contenu des spécialités :

  • Une nouvelle spécialité Physique-Chimie et Mathématiques apparaît, pour un volume hebdomadaire de 6H . Elle vise à donner aux élèves une formation scientifique solide les préparant à la poursuite d’études (DUT, CPGE, Licence, Ecole Ingénieur, etc.).
  • La spécificité (SIN, EE, AC et ITEC) n'est abordée en tant que telle qu'en classe de terminale, avec un volume horaire hebdomadaire de 12H !

Un FABLAB pour les élèves

Un autre bouleversement important introduit par la réforme concerne la création au sein de l'établissement d'un FABLAB pour les élèves de STI2D. C'est un lieu ouvert aux élèves, équipé d'outils et de modules numériques ainsi que d'imprimantes 3D, pour la conception et la réalisation d'objets et de maquettes en lien avec leur formation et leurs projets.

Pédagogie par PROJETS... "faire pour apprendre"

La série STI2D est une formation qui permet à l'élève d'apprendre en "faisant". La mise en activité tient une place prépondérante lors des séances d'apprentissage, notamment en technologie. Un projet complet est mené en première (36H de projet) et en Terminale (72H de projet).

Ce projet sert de support à l'épreuve orale d'E3C en Première, et pour le Grand Oral en Terminale.

Le projet en Première est commun à tous les groupes d'élèves. L'objectif est un "défi" entre les groupes de la classe. En Terminale, le projet est "personnalisé". Chaque groupe doit définir son support de projet en fonction d'une problématique posée.

 

 

 

Exemple de Projet de fin de première : Robot Colossus

"COLOSSUS" est un R.E.D. (Robot d'Extinction à Distance) télécommandé.

Il permet d'intervenir dans des milieux extrêmes à distance, évitant  la mise en danger directe des pompiers et ainsi d'accomplir la mission pour laquelle il a été créé : combattre le feu !

Son intervention décisive lors de l'incendie de Notre-Dame de Paris a été son baptême du feu...

 

Les élèves ont pour tâche d'étudier et de reproduire à taille réduite les fonctions de ce robot : concevoir les pièces supports, programmer les éléments et le tester.

 

 

 

Ce travail se fait en GROUPE de projet de 3 ou 4 élèves, chacun ayant une tâche de programmation et de conception bien spécifique au sein du projet :

 

 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1
Catégories
  • Formation
  • STI2D